CONSEILS SUR LA FAÇON DE PROSPECTER SUR LINKEDIN

Vous devez savoir comment prospecter sur LinkedIn pour trouver des clients pour votre entreprise.

Vous devez envoyer un message qui a vraiment un impact immédiat et positif, n’est-ce pas ?

C’est pourquoi nous avons séparé 5 conseils qui vous aideront à avoir un plus grand pouvoir de persuasion envers vos prospects. Regardez-les :

  • Trouver un terrain d’entente

Le principal avantage de l’utilisation de LinkedIn comme canal d’approche et de prospection est la quantité d’informations que vous pouvez obtenir d’une personne. Son parcours professionnel, ses études, ses centres d’intérêt, son contenu… Lorsque vous trouvez un client potentiel sur le réseau social et que vous souhaitez entrer en contact avec lui, la première chose à faire est de vérifier son profil sur le site. La mission consiste à trouver un point commun entre vous et la personne à approcher. Si la personne est active sur LinkedIn, voyez ce qu’elle a partagé et créé. Notez également les aspects importants tels que : la fonction, le temps passé dans l’entreprise, les expériences professionnelles, les groupes LinkedIn dont il/elle est membre… Ensuite, commencez à faire des recoupements de données :

  • Etes-vous de la même région que le prospect ?
  • Avez-vous fréquenté la même université ou le même cours ?
  • Avez-vous des connaissances particulières sur leur domaine de travail ?

Cherchez cette connexion entre vous deux. N’oubliez pas que c’est le point clé pour comprendre comment prospecter sur LinkedIn et qu’il doit s’agir de quelque chose en rapport avec le travail, nécessairement. Ce n’est qu’alors que vous serez en mesure d’être vrai et de générer une certaine valeur. Par conséquent, ne copiez pas et collez le même message à plusieurs prospects. S’il est bon d’avoir un message client prêt, cela ne suffit pas. Utilisez ce que vous avez appris sur le réseau LinkedIn du prospect pour adapter et personnaliser votre message d’approche.

CONSEILS SUR LA FAÇON DE PROSPECTER SUR LINKEDIN

  • Recherchez une connexion mutuelle pour vous présenter.

Une fois la première partie effectuée, cherchez à savoir si vous avez des liens communs avec votre acheteur potentiel. Il est souvent plus facile d’entamer une conversation avec un inconnu si quelqu’un d’autre peut la lancer. Ainsi, si vous avez des amis ou d’anciens collègues de travail en commun, essayez de demander à l’une de vos relations de vous présenter au prospect. Bien entendu, si vous vous sentez à l’aise pour le faire. Votre connexion mutuelle peut initier un message de groupe et ensuite partager comment ils (vous et votre mutuelle) se sont rencontrés. Une fois que c’est fait, vous avez le feu vert pour enfin approcher cette personne individuellement. Une autre approche, plus traditionnelle, consiste à mentionner simplement ce lien commun dans votre premier message au client. Ceci, bien sûr, en tenant toujours compte de ce que vous et le prospect avez en commun, comme mentionné précédemment.


  • Restez direct

Considérez le message LinkedIn comme un message instantané, semblable aux SMS ou à WhatsApp plutôt que comme un courriel. Cela signifie ce qui suit : évitez les longs paragraphes de texte. Quelques phrases concises feront l’affaire. Comme dans le cas d’un courrier ou d’un appel à froid, la longueur de votre message a un impact important sur le fait que le prospect réagira ou non. En d’autres termes, elle détermine si vous aurez plus ou moins de pouvoir de persuasion dans votre approche. Après tout, votre objectif dans le premier message est d’amener le destinataire à répondre, n’est-ce pas ? Oui : il est assez difficile d’envoyer un message court, direct et qui transmet en même temps tout ce dont vous avez besoin – mais cela vaut la peine d’essayer. Et, bien sûr, c’est même une évidence. Mais il faut le dire : vous ne pouvez pas vous soucier de vendre dans votre premier message. C’est quelque chose à faire plus tard, lorsque le prospect montre un certain intérêt pour ce que vous avez à offrir.

  • Laissez une question pour le chef de file

Si vous recevez un message d’une personne que vous ne connaissez pas, vous ne voudrez peut-être pas y répondre. Sauf, bien sûr, s’il vous a donné une bonne raison, n’est-ce pas ? Votre premier contact, outre le fait qu’il vise à établir une relation, doit maintenir la conversation active. Incluez donc une question à la fin du message et donnez au client une raison de répondre et d’interagir avec vous. Cette question peut porter sur les expériences vécues par le prospect, ses centres d’intérêt, vos liens mutuels ou même sa profession, son poste ou son marché. Posez une question à laquelle seule une personne exactement comme lui pourrait ou voudrait répondre.

  • Contrôlez et passez à l’étape suivante

Après avoir approché une ou plusieurs personnes, vous ne pouvez pas vous attendre à ce que tout le monde réponde immédiatement.

 

Il est donc important d’assurer le suivi des connexions que vous avez initiées et de voir si elles ont répondu immédiatement ou non.

Si ce n’est pas le cas, passez à autre chose.

Il n’est pas approprié d’envoyer un nouveau message peu de temps après le premier refus.

Mais si le feu vert est donné, vous devez passer à l’étape suivante : commencer à entretenir cette relation.

Pour cela, rien de mieux que d’utiliser votre CRM de vente et la fonction de capture de prospects de LinkedIn.

 


Plus d’informations

Si vous souhaitez en savoir plus sur les meilleurs prestataires de services à la clientèle, n’hésitez pas à nous contacter. Vous devrez remplir le formulaire fourni sur notre site Web.

 

Question?

1-866-885-5750 | info@prospecto.ca

Besoin d’aide pour vos ventes?

Prenez rendez-vous pour obtenir une soumission rapidement
– Agenda –

Votre extreprise : axée sur votre croissance des ventes

Vous recherchez une approche différente ?

En vous générant des leads, Prospecto est votre partenaire d’affaires afin de vous aider à prendre des parts de marché de façon efficace et économique !